fbpx

Post Covid-19 : un nouveau départ agile, proactif et positif

Durant près de 3 mois, la pandémie de Covid-19 a durement mis à l’épreuve l’économie mondiale. La Suisse et Genève n’ont pas fait exception. Il a fallu alors savoir s’adapter à la situation, compter sur un groupe de collaborateurs très impliqués et aussi sur les nouvelles technologies permettant à nos services d’évoluer, une fois encore. Bilan d’une période, paradoxalement, aussi calme que mouvementée.

SHARE ON :

Protéger nos collaborateurs et notre qualité de service

Mi-mars 2020, l’épidémie de Covid-19 marque son arrivée en Suisse, poussant ainsi l’ensemble de la population au semi-confinement. Afin d’éviter tout risque de contagion, nos équipes sont donc passées en télétravail. Nous avons dû nous organiser rapidement pour continuer de fournir à nos clients la même qualité de service à laquelle ils sont habitués, lorsqu’ils s’adressent à Privalia Immobilier. Pendant une période qui était alors encore incertaine, impossible même pour quiconque d’en définir la durée exacte, il a fallu naviguer à vue. Le mot d’ordre ? Agilité. L’état d’esprit ? Rester, quoi qu’il arrive, positifs et proactifs.


Une structure familiale, rapidement adaptable

Ici, notre structure à dimension familiale nous a permis une adaptation rapide et sans entraves majeures à cette nouvelle situation. Dès le départ, notre objectif était clair : préserver la santé de nos collaborateurs et de nos clients, en suivant soigneusement les mesures de l’OFSP et des associations professionnelles.


De nouvelles technologies pour une expérience client supérieure

Afin d’assurer notre niveau de prestation habituel, nous nous sommes appuyés aussi bien sur l’apport des avancées digitales que sur notre faculté d’adaptation. Depuis nos débuts, voici presque 10 ans, nous sommes toujours à l’affût des nouvelles technologies ; celles réellement susceptibles d’apporter une plus-value à nos services, mais surtout celles capables de rendre l’expérience de nos clients plus agréable et nos collaborateurs plus performants.

Notre idée phare : savoir tirer profit, en interne, d’un esprit d’équipe irréprochable et des qualités professionnelles de tous, tout en ajoutant des services novateurs favorisant l’évolution de notre société. Car bien que la technologie possède ici un rôle central, elle n’est cependant que peu de chose sans l’Humain qui la maîtrise et sait en tirer le meilleur.


Image Privalia partenaire

Matterport, ZOOM, et visites commentées

Ainsi, en l’espace d’une après-midi seulement, chaque collaborateur a pu repartir avec son poste de travail chez lui, en toute sécurité. Directement, les réunions de travail par vidéoconférence se sont révélées efficaces. Par la même occasion, nous avons commencé à faire visiter, à distance bien sûr, des biens immobiliers grâce aux visites virtuelles via MATTERPORT. Nous avons également pu commenter en direct ces mêmes visites grâce à l’application de visioconférence ZOOM. Nos clients ont été agréablement surpris et nous en sommes ravis !


Un arrêt aussi drastique que logique des activités

Avant la pandémie, nous vivions un trend d’affaires positif. Puis, les activités ont drastiquement chuté : visites décommandées, pas de nouveaux leads, annulation des rendez-vous pour les prises de mandats, etc. La période a été difficile à vivre pour nos équipes commerciales. Idem pour les chantiers qui ont été arrêtés par le Conseil d’État pendant plus d’un mois avant que le Conseil Fédéral n’en demande leur réouverture si les conditions sanitaires le permettaient.


Projets neufs et website 2.0

Dans ce contexte compliqué, nous sommes restés positif. Nous avons travaillé d’arrache-pied sur nos nouveaux projets immobiliers tels que Les Galéïdes, Amandolier-Parc et d’autres à venir – pour être informés en primeur, inscrivez-vous, dès à présent, à notre newsletter – mais aussi sur la version 2.0 de notre website : ergonomie, graphisme, contenu revus et améliorés. Dans la deuxième partie du mois de mai dernier, nous avons enfin mis en place un retour progressif à la normale, tout en prenant les mesures sanitaires nécessaires garantissant la santé, la sécurité de l’équipe et de nos clients.


Retour des collaborateurs et d’un trend positif

Début juin, nos collaborateurs sont revenus au bureau, un vrai plaisir de pouvoir profiter, à nouveau, de contacts personnels et direct. Les affaires ont repris leur cours avec une belle hausse début juin, preuve en est, les nombreuses demandes en vente et locations résidentielles reçues via notre site internet et les diverses plateformes. Le trend est de nouveau positif pour toutes nos activités. Le marché des locations résidentielles et prestige a également connu un rebond positif vers le 15 juin dernier, avec la réouverture des frontières pour toutes les personnes qui avaient prévu d’emménager en Suisse. Les divers indicateurs et projections nous donnent donc des raisons concrètes de penser à une reprise positive. Allons voir pourquoi.


Point de la situation sur le marché actuel (juillet 2020)

Genève possède, aujourd’hui, le taux de vacance locatif le plus bas de Suisse : 0.5%. Quant au marché locatif courant, les loyers restent toujours élevés. Il existe ici une différence notable entre le marché locatif et celui de la vente. Selon une étude menée par Moneypark, avant la pandémie 70% des locataires souhaitaient devenir propriétaires. Ce chiffre a baissé à 50% mais il risque de remonter rapidement.

Depuis 5 ans, nous évoluons dans un contexte de taux d’intérêt négatifs. Selon un rapport de l’UBS, datant du 18 mai dernier, les conséquences de la pandémie vont laisser les choses en l’état, du moins pour un avenir proche. Toujours selon UBS, les conséquences du Covid-19 sur l’immobilier de l’Arc lémanique ainsi que dans la région zurichoise sont les suivantes : le logement devient un investissement, les taux de vacances restent faibles, le marché des immeubles locatifs urbains se tarit, les rénovations se multiplient et les hypothèques restent attractives en termes de taux.


Des conditions d’investissement favorables

Un placement dans la pierre représente encore et toujours une mise de fonds qualitative et avisée, d’autant plus en considérant les conditions de marché favorables susmentionnées. Une étude menée par Wüest Partner confirme qu’un effondrement des prix n’est pas à craindre. Il ne faut s’attendre à des défauts de crédit et à des ventes forcées que si la crise devait se poursuivre pendant un certain temps. Ce qui ne semble pas être vraiment le cas. Dans le contexte actuel, posséder son propre « chez-soi » est devenu une vraie prérogative qui concerne un grand nombre de locataires ou de propriétaires souhaitant passer au stade supérieur d’investissement.


La campagne au cœur du marché des ventes

Globalement, une nouvelle tendance se fait sentir : une grande partie de nos clients sont sortis éprouvés par cette période d’isolement, développant ainsi la volonté de partir/retourner à la campagne ou de disposer d’un bel extérieur (terrasse, jardin, balcon). Chez la plupart d’entre nous, le besoin d’une communion avec la nature est de plus en plus présent. Il se pourrait même que, dans un avenir proche, nous voyagions moins à l’étranger. Serait-il donc judicieux, dans ce contexte, d’investir dans un bien en campagne ? Nous en sommes convaincus et nos équipes se tiennent à votre disposition pour réaliser vos objectifs immobiliers présents et futur.


Image Privalia partenaire

Michael ORTIZ & Christophe ORTIZ


DISCOVER

Notre sélection de biens en vente

Chaque semaine, nous proposons de nouvelles propriétés en vente, afin de vous offrir un panel varié et qualitatif de biens immobiliers.