fbpx
 

Domotique et smart home : quand le futur s’installe chez vous

3 May 2019

Le rêve d’un logement « intelligent » est à présent accessible. Avec le numérique au centre de nos vies, les objets connectés font désormais partie intégrante de notre quotidien. Lorsque la technologie répond aux besoins écologiques, l’avancée est d’autant plus notable. Ajoutons à cela un confort qui ne cesse de s’améliorer et prend également en compte l’accompagnement de nos seniors, nous avons en main un véritable écosystème gravitant autour d’un centre : vous.

Domotique : définition d’un organisme connecté

La domotique répond aux différentes problématiques que sont la sécurité, le confort, l’économie et l’assistance au quotidien aux personnes avec handicaps. Elle puise ses origines du mot latin « Domus », signifiant demeure. Pour mieux comprendre son avancée, intéressons-nous brièvement à son histoire et son évolution.


Brève chronologie de la « maison du futur »

1901, apparition des premiers aspirateurs, des réfrigérateurs et autres machines à laver uniquement accessibles pour une clientèle aisée. 1950, l’idée de « confort moderne » se popularise avec les « arts ménagers ».

1980, grâce à la miniaturisation des systèmes électroniques et informatiques, le mot « domotique » est inventé par le sociologue et anthropologue visionnaire, d’origine française, Bruno Latour.

La fin des années 80 correspond à une saturation du marché de l’électronique, due aux nombreux produits « gadgets » qui n’arrivent plus à séduire. Les prix s’effondrent et les entrepreneurs réagissent en s’unissant. L’objectif est de renouveler l’offre, changer de paradigme. L’heure est au concret. C’est ainsi que petit à petit la domotique fait son chemin vers la standardisation : une technologie enfin capable d’apporter une aide concrète au foyer, s’insérer dans son cycle de vie.

1990, les liens entre les différentes machines présentes dans les domiciles deviennent une évidence, les premiers écrans de télésurveillance reliés aux alarmes et les télécommandes font leur apparition. Le logement ne sert plus uniquement à se protéger de l’extérieur, il devient un endroit où l’on profite du confort. 2000, avec la démocratisation d’internet nous avons à présent dépassé les attentes basiques des premières moutures de la domotique. Le pilotage d’une habitation à distance connaît ainsi ses premiers succès.


Image Privalia partenaire

Salon des arts ménagers 1956. Source : www.art-utile.blogspot.com

Smart home : Le foyer « connecté »

Beaucoup plus abordable que par le passé, la domotique a connu une évolution décisive avec l’arrivée des smartphones et autres tablettes (véritables centres de contrôle des foyers du futur), et ce, aussi bien dans sa démocratisation financière que dans son utilisation quotidienne. Le concept de smart home associe donc digital, domotique et technologie de pointe pour des résultats concrets. Le pilotage à distance n’est plus un gadget, mais une réalité du quotidien et une pratique d’avenir. De plus, vous n’êtes plus obligé d’être propriétaire de votre logement pour profiter de l’ensemble des innovations en la matière tant l’offre est variée et adaptable.


Image Privalia partenaire

Utilisation quotidienne d’un smart home

Le concept de smart home est donc l’évolution d’un logement comportant de nombreuses connectivités. Il est désormais possible d’anticiper vos besoins et de concrétiser vos envies, depuis chez vous ou depuis l’extérieur. Terminé la routine de vérification des portes, fenêtres et appareils électriques, à présent il est possible de laisser votre habitat s’en charger. Grâce à un centre de contrôle, la totalité de vos modules sont à votre disposition, juste sous les yeux. D’un simple « clic » vous déclenchez une « routine » – c’est-à-dire, un ensemble de paramètres – qui correspond à votre style de vie. Il fonctionne par transmission d’informations, opère une analyse des données et réagit alors en conséquence.


La domotique commence là où vous vous trouvez

Le fait de s’adapter en permanence à votre présence est un rappel constant de votre position centrale dans votre logement. Prenons un exemple. Imaginons la livraison d’un meuble pendant vos horaires de bureau, aucun problème, vous pouvez suivre en direct l’avancée du camion jusqu’à votre domicile. Une fois sur place un système de capteurs connectés à une application sur votre smartphone permet l’ouverture de la porte à distance, le tout déclenché par vos soins, et ce, avec photo intradomicile à l’appui. À leur départ, la porte se verrouille et le calme se réinstalle chez vous. Plus besoin d’être sur place pour bénéficier d’une smart home, car la domotique commence là où vous vous trouvez.


Image Privalia partenaire

Domotique. Source : www.immobilier-guide.fr

Optimisation de consommation d’énergie : au service de l’économie

La réduction, l’optimisation de consommation d’énergie et de ressources sont devenues des priorités. Il est désormais possible de chauffer les radiateurs 30 minutes avant votre arrivée afin que ces derniers ne fonctionnent pas « pour rien ». Les installations sanitaires et vos luminaires s’adaptent à votre besoin de jour comme de nuit. En résulte une économie d’énergie qui peut monter de 5 jusqu’à 15 %. Voilà une mise au point qui allie technologie, écologie et épargne financière.


Assistants vocaux : discrets et omniprésents

Les modules commandés vocalement, soit « assistants vocaux », sont incontournables dans le paysage technologique d’aujourd’hui. Les enceintes connectées comme « Alexa » ou « Google Home » occupent les appartements et maisons. Modestes et portatifs, ils sont à même d’allumer la musique et régler la lumière, entre autres, mais aussi de mettre en marche un film, appeler un contact, passer l’aspirateur ou commander un repas chaud via internet.

Il est possible de définir des scénarios appelés « routines » paramétrables en un rien de temps, qui se révèlent des plus pratiques. Ainsi comme un organisme multitâche votre assistant gère de manière autonome plusieurs actions simultanées, pour que vous ne subissiez plus l’intendance, mais que vous la supervisiez.


Image Privalia partenaire

Sécurité connectée : sérénité où que vous soyez

Le domaine de la sécurité est au fondement même des principes de la domotique et ses fonctions aussi variées que surprenantes. Exemple : une sonnette connectée retransmet l’image en temps réel sur votre smartphone afin de vérifier l’identité de votre visiteur. Elle enregistre aussi les personnes vous rendant souvent visite pour les retenir en mémoire lors de leur prochain passage, si vous n’êtes pas joignable. Il est même possible de laisser un message.

Un des meilleurs exemples reste celui de la protection de nos chères têtes blondes. D’un geste, bloquez l’activation de meubles électrisés, cuisinière et autre matériel pouvant s’avérer dangereux pour les enfants en bas-âges. Prenons les cas d’incendie et d’inondation : vous êtes immédiatement averti sur votre smartphone pour pouvoir réagir sans attendre. Certaines applications que vous aurez paramétrées permettent de couper le gaz et les arrivées d’eau, à distance.

Lors d’une intrusion étrangère des détecteurs de mouvement, des capteurs sur les portes et fenêtres envoient un signal. Les volets se baissent aussitôt, les lumières se bloquent sur la position éteinte et l’alarme se met en marche, de quoi dérouter l’indésirable ! Votre foyer est un sanctuaire et la domotique permet de garder les lieux sous surveillance sans être intrusive.


Image Privalia partenaire

Design tech homes. Source : www.igloohome.co

Cuisine connectée : les petits plats dans les grands

Avec l’ascension des réseaux sociaux, la cuisine est devenue indubitablement un moyen d’expression. Une tablette reliée à votre robot-chef affiche étape par étape une recette sélectionnée dans son catalogue. Une fois la préparation terminée, vous pouvez vaquer à vos occupations, vous serez averti dès la fin de la cuisson. Avant, cuisiner un diner complet pour cinq convives – en tenant compte des allergies et préférences alimentaires de chacun – était un défi. Ce n’est à présent qu’une simple formalité. La cuisine, un temps boudée par l’industrie agroalimentaire au profit des plats réchauffés, retrouve ses lettres de noblesse. Ce qui était compliqué et rébarbatif devient ludique et facile.


Image Privalia partenaire

Smart home automation concept

Le futur est dès maintenant à votre disposition

Il existe autant de variantes de domotique que de désirs chez son utilisateur. Le prix n’est maintenant plus une contrainte à l’évolution technique d’un foyer, compte tenu des nombreuses marques et produits disponibles. Votre installation et son réseau d’informations sont orchestrés par un poste de commande central (tablettes, smartphone) qui agit sur tous vos objets connectés. Si la propriété est affaire de priorité depuis que l’homme se tient debout, il est aujourd’hui à votre portée de profiter du confort que confère votre bien une fois connecté. Grâce au logement « intelligent », vous êtes dorénavant à votre véritable place : celle du Maestro.


Articles similaires

Continuez votre lecture

Financement hypothécaire, Vol.2 : définition du taux d’effort et taux d’avance
16 mai 2019

Commune

Les labels énergétiques suisses et internationaux : MINERGIE, SNBS, BREEAM, LEED & DGNB
13 juin 2019

Commune

Financement hypothécaire, Vol.1 : LIBOR ou taux fixe ?
01 avril 2019

Commune

« Société à 2’000 watts » : Un modèle énergétique suisse
30 mai 2019

Commune