fbpx
 

Genève et ses communes, Vol.2 : Vandoeuvres

3 Apr 2019

S’inscrivant dans la plus pure tradition des communes genevoises résidentielles et aisées, Vandoeuvres est un véritable havre de paix à 15 minutes du centre-ville. Pour les familles, c’est l’opportunité de voir grandir les enfants dans un cadre sécurisant, entouré de verdure et de promenades idylliques. Mais Vandoeuvres, c’est surtout le parc de la Mairie, la Fondation Hardt, de charmants hameaux, le manège de chevaux local, des restaurants réputés et pleins d’autres agréables détails qui mis ensemble font de cette commune romande un lieu unique…

Idéalement positionné, au cœur de l’Est genevois

Entourée des communes de Collonge-Bellerive, Choulex, la région des Trois-Chênes, et bien entendu de Cologny, Vandoeuvres vous permet de profiter de tous les avantages des lieux environnants. En effet, cette position centrale (au cœur de l’Est genevois) en fait probablement l’un de ses principaux atouts. Il est si facile de se rendre au Théâtre « Le Crève-Cœur », au Golf Club de Genève, tous deux à Cologny (à 4 minutes en voiture de la mairie de Vandoeuvres), au cœur du village de Choulex (3 minutes) ou de profiter des installations sportives de Thônex (Centre Sportif de Sous-Moulin, à 10 minutes) que toute envie se réalise très rapidement. Tout cela, et bien plus encore, sans pour autant renoncer à cette ambiance villageoise, propre à la commune vandoeuvrienne.


Image Privalia partenaire

Une petite commune résidentielle

Vandoeuvres est une véritable commune résidentielle (plus de 58% de sa superficie est vouée aux habitations), de taille « modeste » (environ 2’600 habitants), mais aussi discrète et familiale (vous y trouvez crèche, garderie, jardin d’enfants et école primaire). Constituée de trois hameaux (ChougnyCrête et Pressy), on y trouve de nombreuses villas individuelles (contemporaines comme classiques) ainsi que plusieurs projets immobiliers neufs. Tous les mardis, de 8h à 13h, le traditionnel marché a lieu sur la place du village. L’occasion de faire le plein de produits locaux (fruits, légumes frais et autres), au sein d’une ambiance chaleureuse et décontractée.


Des promenades arborisées

Autre atout non négligeable, la commune possède de belles promenades arborisées (Chougny notamment possède beaucoup de chênes centenaires), ainsi qu’une généreuse nature environnante ; environ 39% de zones agricoles sont recensées. De ce fait, Vandoeuvres sait se faire apprécier grâce à ces fameuses balades bucoliques, au détour de chemins historiques ou encore de fontaines fleuries d’antan. Et si l’envie vous en prend, en moins de 30 minutes de marche le quai de Cologny et donc le lac Léman s’offrent à vous.


Image Privalia partenaire

Parc de la Mairie, une nature esthétique

Vos balades pourraient bien vous mener jusqu’au « Parc de la Mairie », poumon de la commune avec son tulipier géant de Virginie (un des plus grands exemplaires de Suisse) et son entrée monumentale, de style français, recouverte de graviers. Avec ses ifs parfaitement taillés, aux motifs cylindriques irréprochables, on se croirait presque dans un château tant la nature y est ordonnée. Le verger nous ramène cependant en Romandie, avec son côté rustique et sa sélection de fruits et légumes locaux. Le « Parc de la Mairie » est un ancien jardin privé devenu aujourd’hui public, il est considéré comme l’un des plus beaux espaces verts du canton.


La Fondation Hardt, plus de 70 ans d‘histoire

Au sein dudit parc, vous trouverez la Fondation Hardt. Créée en 1950 par le baron Kurd von Hardt pour l’étude de l’Antiquité classique, elle accueille aujourd’hui de nombreux colloques, événements et rencontres scientifiques. La fondation possède surtout l’une des plus importantes bibliothèques de recherche sur l’Antiquité classique (histoire grecque et romaine, philosophie antique, épigraphie grecque et latine, numismatique grecque et romaine, papyrologie ou encore archéologie) d’Europe, avec ses quelque 40’000 volumes. Chaque année s’y succèdent différents hôtes (chercheurs) qui logent directement au sein des chambres de la fondation. Depuis 2010 le président de la Fondation Hardt est Pascal Couchepin, conseiller fédéral de 2003 à 2008. C’est également à partir de cette année qu’est décerné le prix pour le meilleur travail de maturité touchant à l’Antiquité classique.


Fondation Johnny Aubert-Tournier : Les Maisons Mainou

La commune accueille également la Fondation Johnny Aubert-Tournier qui héberge les Maisons Mainou, au sein de la villa Favre, lieu de vacances de la petite bourgeoisie du XVIIIe siècle. Située plus précisément sur les hauteurs de Pressy, la fondation (créée en septembre 1996 par la comédienne Germaine Tournier, considérée comme « l’ange gardien » des comédiens romands) a comme mission d’offrir un lieu de résidence aux auteurs dramatiques et autres compositeurs de musique pour la scène. La fondation vise également à pérenniser et diffuser le travail des artistes romands via l’édition d’ouvrages. À longueur d’année, la Maison Mainou est donc ouverte à des résidences de théâtre, mais aussi à des colloques, des stages ou encore à des séminaires.


Gastronomie : l’Auberge de Vandoeuvres et le Cheval Blanc

Vandoeuvres, c’est aussi une commune où l’on aime les plaisirs de la table. Preuve en est, la présence de deux restaurants cotés au sein du panorama genevois : l’Auberge de Vandoeuvres et le Restaurant du Cheval Blanc. Repris en 2017, le premier propose une cuisine conviviale, mais néanmoins sophistiquée, axée sur la bistronomie à tendance « brasserie méditerranéenne ». Le look y est chaleureux et trendy, avec une influence typiquement française, faisant écho à la carte très « niçoise ». Quant au restaurant du Cheval Blanc, on entre dans un tout autre registre. Ici, c’est l’Italie qui s’offre à vous, et de la plus belle des manières. Vous y dégusterez une délicieuse cuisine de saison où le produit (parfois simple, parfois d’excellence, toujours frais et délicieux) est particulièrement mis en valeur.


Le Manège de Vandoeuvres : pour les amoureux des chevaux

Impossible de conclure cet article sur la commune de Vandoeuvres, sans y consacrer quelques lignes à son fameux manège à chevaux que l’on doit aux époux Casthélaz. Datant de 1963 et situé sur le domaine des Églantines (sublime cadre campagnard), le « Manège de Vandoeuvres » propose des infrastructures modernes, avec des boxes à chevaux confortables. En bref, vos chevaux y bénéficieront d’un traitement 5 étoiles, car le manège propose également une pension comprenant les soins, des sorties et tout ce dont ils ont besoin pour leur bien-être. À l’image de la commune, le manège sait allier tradition et technologie, respect de la nature et prestations haut de gamme, dans un décor que seules les campagnes genevoises savent offrir.


Image Privalia partenaire

Articles similaires

Continuez votre lecture

Nos artistes genevois, Vol.1 : ZEP
06 mars 2019

Commune

Genève : les origines d’une vocation internationale
15 mai 2019

Commune

Genève et ses communes, Vol.1 : Les Trois-Chêne
20 mars 2019

Commune

Ode au modernisme architectural : le siège de l’OMS, par Jean Tschumi (1966)
27 juin 2019

Commune

Nos artistes genevois, Vol.2 : John M Armleder
17 avril 2019

Commune