fbpx

Communes & régions

Où se baigner en région genevoise, en dehors des grandes foules ? Notre sélection de lieux privilégiés

Trouver son petit paradis estival afin de se rafraîchir calmement – en région genevoise, le temps d’une baignade – n’est pas chose aisée, spécialement lorsque l’on souhaite rester en dehors des grandes foules. Avec ses 12’800 habitants au kilomètre carré, notre centre-ville démontre une forte densité qui complique quelque peu vos plans de trempette solitaire. Qu’à cela ne tienne, nous sommes partis à la recherche des nombreuses plages à découvrir ! Suivez le guide.

PARTAGER SUR :

Les classiques de l’été genevois

L’été à Genève, c’est fantastique ! Il y a le lac Léman et le Rhône qui permettent de se rafraichir et offrent au canton des paysages de cartes postales. En vrac ? Bains des Pâquis, Baby Plage, Genève Plage, Tropical Corner (idéal pour le windsurf, paddle, wakeboard. etc.), le Parc de La Perle du Lac ou encore les bords du Rhône et leurs fameuse « descente » ou encore la nouvelle Plage Publique des Eaux-Vives (probable ouverture durant la seconde partie de l’été, cause retards travaux et Covid-19). Tous ces lieux sont superbes et surtout entièrement représentatifs des étés genevois. Oui, absolument. Mais…


Genève : ville la plus dense de Suisse

Avec ses 500’000 habitants, dont 205’372 seulement pour sa ville, Genève reste néanmoins un canton dense, avec une croissance plus soutenue qu’au cours des trois années précédentes ; plus 0.7 % en 2018, pour les statistiques. D’ailleurs, la Ville de Genève est la commune la plus dense de Suisse, avec 12’800 habitants au km2, contre 4’500 à Zurich.

Ces chiffres indiquent nécessairement que lorsque le mercure dépasse le seuil des 25 degrés, et plus généralement durant toute la saison estivale, les plages publiques au sein du canton sont littéralement prises d’assaut. Or si, dans l’absolu, piquer une tête (et surtout en pleine ville) est chose aisée, la question que tout le monde se pose à l’arrivée des beaux jours est la suivante : où aller se baigner à Genève, en dehors des grandes foules ? Par ici !


Trouver sa petite oasis, en dehors des foules

Lorsque l’on part à la recherche de son petit coin de quiétude estivale, il y a une considération qu’il faut garder à l’esprit : la région genevoise est aussi vaste que riche en surprises, tant en termes d’espaces naturels qu’en cours d’eau. Souvent, il suffit de sortir quelque peu de l’hyper centre pour profiter de lieux inattendus, et finalement pas si éloignées que ça ! Lac Léman, Rhône ou Vallon de Allondon ? Voici nos préférés. À vous de choisir !


Les plages de la rive droite

À la recherche de détente, mais aussi d’activités nautiques ? Misez sur la Plage de Port-Choiseul ou encore, dans un cadre plus simple, la Bécassine à Versoix. Réputé pour son restaurant et ses filets de perche du lac, le Creux-de-Genthod jouit d’une plage modeste, mais très confortable et souvent peu surpeuplée. Envie de rester dans la même commune ? Essayez les Bains de Saugy. Une plateforme flottante de 150 m² récemment construite vous y attend. Un classique familial, à Pregny-Chambésy ? L’Esplanade du Vengeron.

Plus proche du centre, Port Gitana (Bellevue) possède également une auberge éponyme réputée et une piscine naturelle, alimentée par l’eau du Lac. Non loin, la Plage du Reposoir est idéale pour les familles avec ses grandes pelouses et son accès lacustre facilité. Terminons sur la plus intimiste de celles citées avec la Plage de la Céligny, un lieu estival aux faux airs de Provence, avec son petit port pittoresque ; WC, douche et vestiaire, ainsi que des grills publics sont tous à votre entière disposition. Petit bonus final : en fin de journée, essayez les rives du Léman, juste en face de la pelouse publique de l’OMC. Spacieux et confortable.


Image Privalia partenaire

Port Gitana, Bellevue

Les plages de la rive gauche

Loin de l’agitation urbaine, entourée de verdure, la Plage d’Hermance profite de galets, d’une buvette et d’un espace camping, le tout dans un agréable cadre médiéval des plus dépaysant. Autre lieu splendide, mais très fréquenté durant la haute saison : la Plage de la Savonnière. Récemment rénovée, elle se situe sur les rives de la commune chic de Collonge-Bellerive. Bien que la plage de la Nymphe (limitrophe) y soit limitée aux seuls belleriviens, la Savonnière demeure accessible au public, pour la modique somme de CHF 4.- l’entrée. Même commune ? Plage de la Pointe-à-la-Bise, pour une ambiance détendue et un décor naturel fait de saules pleureurs et rochers. Terminons avec La Belotte : un lieu chaleureux, logé sur la commune de Cologny, avec son restaurant (nous vous recommandons, évidemment, de choisir les filets de perche) et son ponton circulaire de 40 mètres de diamètre.


Image Privalia partenaire

Plage d'Hermance

Anières et ses trois perles cachées

Située sur la petite commune champêtre, charmante et viticole d’Anières, toujours sur la rive gauche du lac Léman, la Plage du Débarcadère avec son gazon coupé à raz et son eau limpide, est l’un des secrets lacustres les mieux tenus du canton : paix et silence au rendez-vous. Même lieu et même discours pour la Plage de la Gravière ou la Plage des Courbes, certes plus petites et moins entretenues, mais tout aussi calmes et privilégiées.


Rhône et Vallon de l’Allondon

Envie de sortir des sentiers battus ? Essayez la Plage de la Plaine, sur le Plan du Rhône au sein de la commune de Dardagny : un espace de baignade avec piscine biologique de 100 mètres de long et d’environ 30 mètres de large. Logé dans une extraordinaire réserve naturelle, le Vallon de l’Allondon offre des îlots adaptés au rafraichissement. Parfait pour bien conclure votre marche à pied, à travers les communes de Russin, Satigny et, toujours, Dardagny.


DÉCOUVREZ

Notre sélection de biens en vente

Chaque semaine, nous proposons de nouvelles propriétés en vente, afin de vous offrir un panel varié et qualitatif de biens immobiliers.